18Juin

Communiqué : Frédérique Dumas, la candidate LREM, élue députée dans la 13e circonscription des Hauts-de-Seine avec 61,4% des voix

Antony, le 18 juin 2017 – Frédérique Dumas, la candidate de La République en Marche, est élue députée dans la 13e circonscription des Hauts-de-Seine avec 61,4% des suffrages exprimés contre 38,6% pour Georges Siffredi, le candidat du parti Les Républicains.


Selon les résultats définitifs, la productrice de cinéma et de télévision récolte plus de 25017 voix contre 15757 voix pour le maire de Châtenay-Malabry. « Je remercie les électeurs qui ont voté pour moi. C’est une vraie satisfaction après le travail sans relâche effectué par tous, mon suppléant Stéphane Roques, mon équipe de campagne et les centaines de Marcheurs de ma circonscription », déclare Frédérique Dumas. «Cette victoire est aussi le fruit de la volonté de renouvellement que de nombreux Français ont appelé de leurs vœux en élisant le président de la République Emmanuel Macron. Cette victoire m’engage et m’oblige. ».

 

«Mais cette élection ne doit pas pour autant masquer le fort taux d’abstention de 49,7 % qui a caractérisé l’élection ce dimanche sur la circonscription, et encore moins le taux d’abstention national de 57,36% », tient à préciser Frédérique Dumas. «Les Français ne se sont pas retrouvés dans l’offre des partis traditionnels. Ils ne se sont pas reconnus non plus dans les extrêmes qui affirmaient incarner le changement. Certains ont choisi la voie de l’espoir incarnée par La République en Marche, mais de nombreux Français n’ont pas fait de choix. Le Président s’est engagé à libérer les énergies pour sortir de l’immobilisme, de la défiance, de l’assignation à résidence et en même temps il s’est engagé à accompagner, protéger pour ne laisser personne sur le bord du chemin » , souligne la conseillère régionale d’Ile de France avant d’ajouter qu’« en offrant une majorité de changement à La République en Marche, les citoyens exigent du gouvernement qu’il transforme et améliore leur quotidien qu’ « il est de notre devoir d’apporter des réponses claires et efficaces pour être à la hauteur des attentes des Français. Le respect du pluralisme et des sensibilités qui est dans l’ADN même d’En Marche est la seule voie pour construire du commun, réconcilier et rassembler le pays autour d’une vision. »

 


Pour des raisons de déontologie et d’emploi du temps, la nouvelle députée souhaite se consacrer intégralement à l’exercice de son mandat parlementaire. « J’ai décidé d’arrêter mon activité professionnelle et je vais mettre un terme à mon mandat de conseillère régionale », annonce-t-elle. Afin d’établir une nouvelle démocratie de proximité, Frédérique Dumas compte par ailleurs développer une méthode fondée sur la coopération et la co-construction plutôt que sur des décisions prises depuis des fiefs hors-sol. « Je m’engage à organiser des « ateliers citoyens » et à travailler avec l’ensemble des acteurs locaux, élus et associations pour construire au plus près des territoires ».