Mille Feuilles

Alors que dans les rues de Tunis, à l’heure du Printemps arabe, on se bat pour la liberté contre un régime politique autoritaire, c’est dans la sphère privée que se joue la lutte quotidienne pour l’indépendance et l’émancipation pour Zaineb et Aïcha deux jeunes tunisiennes d’une vingtaine d’années. La première est non-voilée, la seconde voilée. Toutes deux cousines, travaillant dans une pâtisserie où se réunit la jeunesse occidentalisée tunisienne, elles font face aux pressions de leur entourage et vont devoir se battre pour imposer leurs propres choix, notamment quant au port ou non du voile. Ce film est un véritable plaidoyer pour la tolérance, contre l’obscurantisme et l’intégrisme religieux, érigeant en symbole l’image de ces deux jeunes femmes, l’une voilée, l’autre non se baladant, complices, dans la rue.