No man’s land

Durant la guerre de Bosnie, Chiki, seul rescapé d’une patrouille bosniaque égarée et Nino, soldat serbe en mission de reconnaissance se retrouvent contraints de cohabiter dans une tranchée, ne pouvant en sortir sans être la cible de tir nourri des deux fronts. Alors que la situation particulièrement délicate dans laquelle se trouvent ces deux hommes appellerait de la solidarité, leur détestation réciproque prend le pas ; s’installe alors entre ces deux frères ennemis un rapport de force fragile et nourri de rivalités. A la critique cinglante de l’absurdité de la guerre, s’ajoute la dénonciation de l’avidité des médias qui s’empressent de transformer ce fait divers en show médiatique et de l’inaction des casques bleus, cantonnés au rôle d’observateurs de ce conflit meurtrier.